|  

Acquisition

Thales s’offre les activités spatiales de l’anglais SEA

Publié le 10.06.2014 à 15h45

Mis à jour le 10.06.2014 à 15h45

Par

Thales s’offre les activités spatiales de l’anglais SEA

Thales Alenia Space UK a annoncé aujourd’hui l’acquisition des activités spatiales de la société anglaise SEA (Systems Engineering & Assessment Limited), filiale du groupe Cohort.Pic basée à Bristol.

Ce rachat va consolider le périmètre de la nouvelle filiale Thales Aliena Space UK ainsi que sa croissance dans les secteurs de l’ingénierie système et de la recherche et technologie. La Société SEA va apporter à Thales son expertise en matière d’électronique embarquée et de sous système de mission indique le groupe. SEA mettra par ailleurs à la disposition de Thales sa base de clientèle incluant l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

Les ambitions de l’Agence Spatiale Britannique

Jean-Loïc Galle, PDG de Thales Alenia Space a déclaré : « avec cette acquisition, Thales A.S. UK se met en ordre de marche pour mieux accompagner les ambitions de l’Agence spatiale britannique ».

Récemment, Thales Alenia Space UK a ouvert des bureaux dans l’Oxfordshire (sud-est de l’Angleterre), qui va lui permettre en complément des activités de propulsion basées à Belfast et maintenant du rachat des activités spatiales de SEA situées à Bristol (sud-ouest de l’Angleterre) de s’installer comme un acteur national de l’industrie spatiale en Angleterre.

Thales Alenia Space numéro un en Europe

Thales Alenia Space, filiale à 67% de Thales, a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards d’euros en 2013 et emploie 7 500 personnes dans six pays. Acteur spatial incontournable en Europe dans les domaines des télécommunications, de la navigation et de la réalisation d’infrastructures orbitales, Thales Alenia Space est une joint-venture entre les groupes Thales (67 %) et Finmeccanica (33 %). Grâce à ses expertises en matière de missions duales (constellations, charges utiles flexibles, météorologie et radar haute résolution), Thales est le partenaire industriel des grands pays dans le déploiement de leur plan spatial.