|  

Entreprises

Transdev prévoit des ouvertures de lignes de bus grâce à la loi Macron

Publié le 12.12.2014 à 14h16

Mis à jour le 12.12.2014 à 14h16

Par

Transdev prévoit des ouvertures de lignes de bus grâce à la loi Macron

L’annonce du projet de la loi Macron a suscité de nombreuses réactions parmi les professions réglementées. Parmi elles, on retrouve la voix de la société de transports Transdev qui compte bien profiter de ces nouvelles dispositions gouvernementales pour lancer une quarantaine de lignes de bus nationales. 

La loi Macron permettrait au transporteur qui exploite les bus Eurolines de donner une nouvelle ampleur à son activité en France. 

Des ouvertures massives

L’entreprise de transport Trandev, filiale de Veolia et de la Caisse des dépôts, voit dans les réformes annoncées par la loi Macron une opportunité unique de développement. Sa Directrice Générale, Laurence Broseta, a ainsi annoncé à l’antenne de BFM Business qu’Eurolines disposera, dès que cela sera possible légalement, de nouvelles lignes d’autocar ouvertes de « façon massive ».

 

Le volet de la loi Macron qui prévoit d’autoriser l’exploitation de lignes de bus nationales va ainsi permettre à Transdev de mettre en place « tout un réseau de transport entre les villes françaises »

Une clientèle à la recherche de prix réduits

Ces nouveaux axes géographiques interviendront sur des « lignes mal desservies par la SNCF » mais la direction de Transdev refuse de parler de concurrence directe avec la compagnie nationale, car le bas coût de ce mode de transport permettrait de toucher une clientèle différente.

 

Selon le Ministère de l’Economie, cet assouplissement du cadre réglementaire qui régit les transports par bus devrait inciter jusqu’à 5 millions de voyageurs à opter pour l’autocar sur des lignes telles que Bordeaux-Lyon ou encore Rennes-Strasbourg d’ici un an.