|  

Entreprises

Un nouveau modèle de rémunération lancé par Amazon : la page lue

Publié le 24.06.2015 à 17h27

Mis à jour le 24.06.2015 à 17h27

Par

Un nouveau modèle de rémunération lancé par Amazon : la page lue

C’est une nouvelle façon de rémunérer les auteurs que le géant Amazon semble vouloir mettre en place. Il a annoncé lundi vouloir rémunérer les auteurs de livres présents sur son service Kindle Direct Publishing à la page lue. 

Quelles sont les implications d’une telle décision ? Quelles sont les conséquences sur les auteurs concernés ? Si quelques questions restent en suspens, il n’en demeure pas moins que le géant américain continue à jouer un rôle de leader dans les innovations, après son annonce de vouloir livrer ses clients par drone.

Mise en œuvre au 1er juillet

Amazon ne perd pas de temps. La rémunération à la page lue prendra effet au 1er juillet, moins de deux semaines après l’annonce. Jusqu’à maintenant, les auteurs étaient rémunérés sous deux conditions cumulatives : leur ouvrage devait être emprunté et près de 10% de son contenu devait être lu. En résultait alors une pratique plutôt rusée de la part des auteurs qui publiaient de ce fait des livres très courts, pour être certains d’être bien rémunérés.

 

Pour mettre en place cette nouvelle politique de la rémunération à la page lue, Amazon a créé un fonds approvisionné de façon mensuelle. Sa première dotation s’élèvera à 10 millions de dollars pour 100 millions de pages lues. Si un livre de 100 pages est lu entièrement, son auteur se verra verser 1 000 dollars. Le mode de calcul pour déterminer une page lue sera basé sur la police utilisée ainsi que la hauteur de ligne et la présence ou non d’images. Cette initiative d’Amazon pourrait avoir un effet vertueux : celui de redonner à l’auteur l’envie d’écrire des livres plus longs.