|  

Entreprises

Vallourec remporte un gros contrat avec le pétrolier américain Hess

Publié le 24.09.2015 à 12h42

Mis à jour le 24.09.2015 à 12h42

Par

Vallourec remporte un gros contrat avec le pétrolier américain Hess

Vallourec a officialisé mercredi la signature d’un important contrat avec le pétrolier américain Hess. Le spécialiste des tubes en acier haut de gamme va en effet fournir 14 000 tonnes de tubes aux Etats-Unis, dans le golfe du Mexique. Un contrat d’envergure qui intervient dans un contexte pourtant difficile, où le portefeuille d’investissements des compagnies pétrolières réduit considérablement.

Au delà de l’aspect financier, cet accord va notamment permettre au groupe français de commercialiser l’ensemble de ses solutions tubaires, en réponse à des besoins à la fois exigeants et très spécifiques.

Une commande significative

Dans le cadre de ce gros contrat, Vallourec va fournir à l’américain Hess près de 14 000 tonnes de tubes, dont 9 000 de produits horizontaux pour extraire des hydrocarbures du gisement de Stampede. Didier Hornet, directeur Hémisphère Est de Vallourec en charge de la stratégie pétrole et gaz, explique qu’ « il s’agit d’un site où les conditions d’extraction sont difficiles. (…) Il faut donc pouvoir proposer des solutions extrêmement sophistiquées, avec notamment des capacités de résistance très élevées, compte tenu du caractère très corrosif de l’environnement. »

 

Si le montant de cette commande atteint tout de même les 40 millions de dollars, Vallourec se félicite également de pouvoir commercialiser l’ensemble de ses solutions tubaires. « Notre client va pouvoir disposer de notre large éventail de technologies (…). En l'occurrence, nous sommes amenés à résoudre des équations très complexes car les ambitions des équipements sont parfois antagonistes. »

La contrainte de normes de certification exigeantes

Depuis l’explosion de la plateforme de BP dans le golfe du Mexique, les normes de certification des produits sont devenues extrêmement scrupuleuses. « Dans le cadre de cette livraison à Hess, nous avons effectué en amont des tests grandeur nature relatifs au bobinage des tubes et à des conditions de pose optimale », explique Didier Hornet.

Si le site exploité par le pétrolier américain au Sud de la Louisiane devrait entrer en production d’ici 2018, les multiples usines de Vallourec qui vont honorer cette commande ont déjà entrepris la fabrication des équipements.

 

Alors que les investissements des compagnies pétrolières ont tendance à diminuer considérablement et que le prix du baril a perdu la moitié de sa valeur en quelques mois, Vallourec assure que la conjoncture actuelle n’a pas conduit Hess à exiger des conditions commerciales plus sévères. Le contexte « ne nous a pas contraints à devoir accepter des concessions spécifiques », précise Didier Hornet.