|  

Emploi

Vallourec vend son usine nordiste et annonce 600 licenciements

Publié le 30.04.2015 à 9h55

Mis à jour le 30.04.2015 à 9h55

Par

Vallourec vend son usine nordiste et annonce 600 licenciements

Vallourec, leader mondial de la fabrication de tubes en acier sans soudure pour l’industrie pétrolière, a annoncé la suppression de 600 postes en France et 2 000 à l’international. Le groupe français a également choisi de mettre en vente son aciérie de Saint-Saulve, dans le Nord, en raison du manque d’activité de cette usine. 

Ces annonces interviennent alors que les résultats du 1er trimestre du  fabricant de tubes en acier viennent d’être publiés, marquant une baisse importante de son chiffre d’affaires. 

Restructurations

Le groupe Vallourec, qui emploie actuellement 5 000 personnes en France et 23 000 dans le monde, a donc choisi d’effectuer des coupes dans ses effectifs. La suppression de 600 postes dans l’Hexagone s’inscrit dans un plus large plan comprenant 2 000 licenciements dans le monde, ayant pour objectif d’améliorer la compétitivité du groupe industriel.

 

Selon le Président du Directoire, Philippe Crouzet, Vallourec vit « des évolutions structurelles fortes » et ses outils industriels sont victimes d’un manque d’activité. C’est la raison pour laquelle le tubiste a décidé de mettre en vente son aciérie de Saint-Saulve, au moins en partie. Le patron précise : « Nous recherchons un partenaire industriel qui puisse apporter de l’activité. (…) Des contacts encourageants ont déjà été noués ». 

Résultats trimestriels

Cette restructuration de l’usine dans laquelle travaillent 300 salariés apparaît paradoxalement comme une bonne nouvelle pour le personnel nordiste puisque certaines rumeurs faisaient état d’une fermeture de l’aciérie.

 

Le fabricant de tubes en acier vit en effet une période délicate avec un carnet de commandes plus clairsemé. Ainsi, Vallourec a annoncé une baisse de 17,2% de son chiffre d’affaires (à 1,05 milliard d’euros) ainsi qu’une perte nette de 76 millions d’euros. Le groupe maintient pourtant son objectif : générer un flux de trésorerie (cash-flow) positif disponible sur l’ensemble de l’année.