|  

Entreprises

Vivarte signe un accord avec le distributeur asiatique GRI Retail

Publié le 03.10.2014 à 14h56

Mis à jour le 08.10.2014 à 14h29

Par

Vivarte signe un accord avec le distributeur asiatique GRI Retail

Vivarte (ex groupe André) annonce un développement stratégique de grande ampleur en Asie. Le groupe français d’habillement, qui compte 22 000 salariés déployés sur 4 700 points de vente, a conclu un contrat avec GRI Retail pour l’ouverture de 200 boutiques sur une période de 4 ans. 

Cet accord concerne 3 des marques de chaussures du groupe, André, Minelli et Cosmoparis, et s’étend sur plusieurs pays dont la Chine et la Corée du Sud. Vivarte, qui regroupe également des enseignes telles que San Marina, Kookaï, Naf Naf ou encore Caroll, est le premier groupe français du secteur à conclure un accord aussi conséquent sur le marché asiatique. 

Des perspectives économiques ambitieuses 

En-dehors de l’ouverture d’une boutique test Cosmoparis l’année dernière au Koweit, c’est la première fois que Vivarte étend ses activités en-dehors de la zone européenne.

 

Les ouvertures de magasins seront progressives et commenceront par l’installation de l’enseigne Minelli à Shanghai avant l’implantation d’autres points de vente à Macao et à Hong Kong au cours du 1er semestre 2015.

 

Le groupe de textile et de chaussures compte sur un chiffre d’affaires à hauteur de 350 millions de dollars pour une période de 4 ans sur le territoire asiatique.  

Une stratégie internationale 

Le PDG du groupe, Marc Lelandais, déclare dans un communiqué que "cet accord, majeur et inédit pour Vivarte, constitue une 1ère étape fondatrice dans la stratégie d’internationalisation que j’ai défini pour le groupe depuis mon arrivée en 2012".

 

Pour lutter contre la concurrence internationale féroce que se livrent les géants du textile (comme Zara ou H&M), Vivarte se positionne également dans le développement des ventes en ligne. L’accord signé avec GRI Retail comprend ainsi un volet e-commerce dans plusieurs pays d’Asie.

 

Après avoir connu des difficultés financières partiellement résolues par un accord avec des fonds d’investissement, Vivarte semble désormais s’inscrire dans un développement à long terme et affiche pour objectif de doubler la part de ses ventes à l’étranger à l’horizon de 2020.