Drivy rachète son concurrent Buzzcar et lève 8 millions d’euros

03.04.15

Le groupe français, déjà leader du secteur de l’auto-partage, poursuit ainsi sa volonté de consolider son activité en France mais également de se développer en Europe. 

Nouveaux actionnaires et réinvestissements 

Le tour de table bouclé par le groupe français Drivy fait entrer Bpifrance à son capital. Les fonds Index Ventures et Alven Capital qui figuraient déjà parmi les actionnaires de la plateforme de location de voiture ont réinvesti. Si la valorisation n’a pas été détaillée, cette levée de fonds laisse les fondateurs de Drivy actionnaires majoritaires.

 

Cette opération a également été l’occasion de faire entrer le fonds d’investissement de Mobivia Groupe (anciennement Norauto), Via-ID, au capital de Drivy par le biais du rachat de Buzzcar (par échange d’actions), initialement créé par ce fonds.

Un leadership renforcé

La plateforme Drivy, rémunérée par une commission de 15% sur chaque transaction, ambitionne non seulement d’asseoir sa position de force en France mais compte également développer son implantation en Europe.

 

Son fondateur et Directeur Général, Paulin Dementhon, explique : « Nous étions déjà largement leaders du secteur en France. Cela renforce notre position et nous permet de gagner du temps. (…) L’Europe est le marché le plus mature en termes d’usages ; pour des raisons sociologiques et géographiques, beaucoup d’Européens sont prêts à ne plus posséder de voiture ». Drivy, déjà implanté en Allemagne depuis l’année dernière, doit très prochainement être lancé en Espagne.