La marque française d’habillement Sinéquanone reprise par le fonds IFE

13.10.14

Cette reprise intervient dans le cadre d’importantes difficultés de trésorerie pour Sinéquanone qui ne parvenait plus à honorer ses échéances auprès de ses créanciers (dont IFE faisait partie). 

Une marque en crise

Les problèmes financiers de la marque originaire du Sentier sont dus à un lourd endettement (30 millions d’euros) qui plombait ses résultats et l’empêchait d’investir dans son développement. Un chiffre d’affaires et un résultat d’exploitation en berne ont obligé l’entreprise à placer son avenir devant le Tribunal de Commerce de Paris.

 

Grâce à l’apport d’IFE d’un montant « de plusieurs millions d’euros pour l’exploitation et le développement de l’entreprise » comme l’indique le Président de Sinéquanone, Max Benzacar, la marque de mode entre dans une phase de relance.

 

De plus, le fonds d’investissement a réussi à mettre en place un étalement de la dette avec des remboursements sur 3 ans. 

Développement de la marque en France et à l’international

La griffe de la « femme urbaine et chic », qui se positionne sur le milieu de gamme, compte actuellement en France une soixantaine de points de vente.

 

Grâce à la nouvelle dynamique insufflée par IFE, Sinéquanone a désormais pour objectif d’étendre son réseau avec l’ouverture de nouvelles boutiques. Max Bencazar déclare à ce sujet : « nous souhaitons en ouvrir une dizaine d’ici à 2016 à Paris et dans des villes importantes comme Nantes ».

 

La marque française d’habillement, dont les ventes à l’étranger représentent 35% de son activité, souhaite également renforcer sa présence à l’international, notamment sur le marché asiatique.