Les laboratoires Anios investissent en France et à l’international

12.10.15

La société nordiste, présente dans 80 pays, entend réaliser 50% de son chiffre d’affaires à l’export d’ici à la fin de l’année prochaine.  

Une entreprise bien ancrée en Région Nord-Pas-de-Calais

Spécialiste de la lutte contre les microbes, Anios détient 70% du marché du nettoyage et de la désinfection dans les hôpitaux. Ce groupe, basé à Sainghin-en-Mélantois près de Lille, est redevenu une entreprise familiale depuis 2 ans après avoir été, un temps, sous le giron d’Air Liquide.

 

Les laboratoires Anios ont mis en place une stratégie d’investissement en Région Nord-Pas-de-Calais. Ce sont ainsi 20 millions d’euros qui seront investis sur le nouveau site de production du groupe d’ici à 2017 et 6 millions d’euros pour le siège social basé à Hellemmes. En France, la société bénéficie d’une croissance organique autour de +3%.

Marchés internationaux

Le groupe vise également un renforcement de sa présence à l’international. Les Laboratoires Anios, qui réalisent actuellement 37% de leur activité à l’export entendent faire passer ce chiffre à 50% d’ici fin 2016.

 

Selon la direction, c’est en dehors de France que la société sera en mesure d’obtenir une croissance à deux chiffres : « Le marché se porte très bien en Europe, en Amérique du Sud et en Asie. En revanche, nous avons perdu des marchés en Russie. Le Moyen-Orient dépense moins aussi. Globalement, les marchés sont de plus en plus difficiles à appréhender. Nous devons souvent nous associer à des partenaires locaux. En Argentine, nous détenons 60 % du marché. Mais nous n’aurions pas pu y mettre les pieds si nous ne produisions pas sur place ».