PSA modernise son usine de Mulhouse avec 300 millions d’euros

13.06.14

En signant le nouveau contrat social, PSA Peugeot Citroën s’était engagé à investir 1,5 milliard d’euros pour moderniser ses usines françaises. En contre partie les syndicats du groupe avaient accepté un quasi-gel des salaires et une plus grande flexibilité. Carlos Tavares, président du directoire, avait déclaré « nos usines françaises ont une cinquantaine d’années, le flux et l’organisation ne sont plus aux meilleurs standards. L’objectif est de transformer progressivement les sites pour les rendre plus compacts et plus efficaces.» 

Produire moins mais mieux

PSA Peugeot Citroën prend le pari de « produire moins mais mieux », le constructeur a l’intention d’arrêter une des deux lignes de production du site de Mulhouse. L’ensemble du processus de fabrication va être réexaminé pour faire de ce site l’une des usines les plus modernes du groupe dans le monde.

 

PSA Peugeot Citroën s’était par ailleurs engagé à affecter la production d’un nouveau modèle dans chacune des usines françaises d’ici 2016. Pour le site de Mulhouse, le constructeur va plus loin puisqu’il a l’intention de lancer deux nouveaux véhicules sur le site alsacien utilisé actuellement pour fabriquer la Peugeot 308 et la Citroën CA Picasso. La représentante de la CFTC, Laurence Navarro, a indiqué « nous sommes soulagés car nous avons maintenant un avenir au-delà de 2020 ».

 

La remise à niveau des usines françaises du groupe PSA Peugeot Citroën sera conduite par le nouveau directeur industriel, Yann Vincent, qui était l’ancien directeur de la performance chez Alstom transport.