Rétrospective 2014 : le crowdfunding en plein boom

20.02.15

Le financement participatif s’est invité dans le paysage français à partir de 2007 avec le succès de MyMajorCompany, et la sortie de l’album de Grégoire, entièrement financé par les internautes.

Le principe du crowdfunding est innovant et intéressant, particulièrement pour de jeunes entreprises en quête de soutien.

Les fonds récoltés ont doublé en un an

Selon l’association Financement Participatif France (FPF), les montants récoltés au titre du crowdfunding sont passés de 78 millions d’euros en 2013 à plus de 150 millions en 2014. Cet essor spectaculaire est notamment à mettre sur le compte de l’intégration du financement participatif dans un cadre juridique, défini par un décret publié au Journal Officiel le 16 septembre 2014 (décret n°2014-1053 du 16 septembre 2014 relatif au financement participatif) et entré en vigueur le 1er octobre dernier.

 

Il ressort également de l’analyse de l’association FPF que ces fonds ont été récoltés grâce à plus d’un million de donateurs. Les plus généreux appartiennent à la classe d’âge des 35-49 ans suivis des 25-34 ans. Les dons sont majoritairement affectés à la culture, alors que les prêts eux, sont clairement destinés au développement des activités de commerce et de services. On remarquera que parmi les projets les moins soutenus se trouvent ceux liés à l’immobilier et à la santé et l’environnement.