TOP 100 des PME françaises les plus performantes : Un portrait robot tout en contrastes

15.01.19

Nous avons analysé les données de  35 203 PME françaises pour établir le classement des 100 PME les plus performantes, reposant notamment sur l’évolution de leur résultat net (base bilan 2017). Ce classement dresse plusieurs constats : l’Île de France berceau des entreprises dynamiques, une concentration sur quelques secteurs d’activité, une présence digitale encore perfectible et une maturité gage de performance. Cinq jeunes entreprises créées il y a moins de 5 ans se distinguent toutefois en faisant leur entrée dans le classement.

Une majorité des PME les plus performantes rassemblées sur 3 secteurs d’activité

Le classement met en lumière que plus de la moitié des entreprises les plus performantes se répartissent  sur seulement 3 secteurs d’activité : le commerce avec 27% des PME du classement, l’industrie manufacturière (16%) et la construction (12%).
Une répartition qui diffère des activités les plus représentées au sein des 11 millions d’entreprises actives françaises où les secteurs de l’immobilier, du commerce et des activités scientifiques et techniques rassemblent la plus forte concentration des sociétés. 

Une forte représentation des PME en Ile-de-France

Sans surprise, l’Ile-de-France regroupe près de la moitié (48%) des PME les plus performantes. Un constat assez logique, puisque cette région contient la plus grande concentration d’entreprises en France.  
En revanche, la répartition sur les autres grandes zones géographiques semble assez homogène, oscillant entre 10 et 16%  :

  • Le nord-est de la France (Hauts-de-France ; Grand-Est ; Bourgogne-Franche-Comté) : 16%
  • Le nord-ouest (Normandie ; Bretagne ; Pays de la Loire ; Centre-Val de Loire) : 10%

  • Le sud-ouest (Nouvelle Aquitaine ; Occitanie) : 13%

  • Le sud-est (Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Corse) : 13%.

Fait étonnant, la PACA, qui pourtant est la troisième région qui concentre le plus d’entreprises après l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, ne compte que 3% des entreprises du TOP 100.

Une présence digitale contrastée et une maturité gage de succès !

La quasi-totalité des PME du classement (90%) ont un site web. En revanche, seules 38% d’entre elles sont présentes sur au moins un réseau social : un constat à mettre en perspective avec les résultats de l’étude réalisée par BPI France sur le rapport qu’entretiennent les PME-ETI avec les réseaux sociaux.

Il semble également que l’ancienneté des entreprises soit synonyme de performance : 66% des PME du TOP 100 sont âgées de 16 ans ou plus.
Néanmoins, de jeunes entreprises ont fait leur entrée dans le classement, se hissant aux côtés de sociétés matures et établies. L’une d’entre elle, Bofinger SARL, occupe même la première place du podium.


TOP 10 des PME les plus performantes


Extrait du TOP 100 - Voir le classement complet