Chiffre d’affaires en hausse pour Pierre & Vacances Center Parcs

04.12.14

L’entreprise, qui doit actuellement faire face à une contestation des militants écologistes concernant la création d’un Center Parc à Roybon dans l’Isère, mise de plus en plus sur une clientèle internationale pour développer sa croissance.  

Un redressement des comptes

Malgré le contexte morose du secteur touristique, le groupe français Pierre & Vacances Center Parcs arrive à réduire ses pertes et affiche une croissance de 9% de son chiffre d’affaires à 1,41 milliard d’euros. Son résultat opérationnel courant a été multiplié par 4,5 pour atteindre 12,2 millions d’euros. Les pertes nettes du spécialiste des courts séjours s’élèvent à 26,9 millions d’euros, en réduction de 43% par rapport aux résultats de l’année dernière.

 

Cette amélioration pousse d’ailleurs le groupe à réaliser des investissements d’importance comme la prochaine création d’un Center Parc à Roybon, chiffré à plus de 300 millions d’euros. Malgré la polémique suscitée par les militants écologistes, la direction reste ferme sur ce dossier et envisage une ouverture courant 2017.

Une montée en puissance de la clientèle étrangère

Le géant français du secteur touristique compte orienter son expansion vers une clientèle européenne, notamment constituée de belges, de britanniques et de néerlandais en s’appuyant sur des sites de réservations en ligne comme Booking, qui contribuent à  hauteur de 17,2% à l’activité de l’entreprise.

 

En parallèle, le groupe Pierre & Vacances souhaite développer sa marque Pierre & Vacances Premium qui affiche un positionnement haut de gamme, en proposant des offres packagées (incluant service et hébergement).