Dynamique en réveil et perspectives prometteuses pour le groupe FNAC

02.03.15

Pour prolonger cette dynamique, le groupe de produits culturels et d’équipements de la maison devrait annoncer cet automne un nouveau plan ambitieux. 

Des résultats encourageants

La chaîne de magasins FNAC, qui n’appartient plus au groupe Kering (ex-PPR), a réussi à stabiliser son chiffre d’affaires à 3,9 milliards d’euros pour 2014. Cette hausse intervient après plusieurs années consécutives de déclin.

 

Le résultat opérationnel du groupe français est en augmentation dans tous les pays (hormis au Brésil, territoire qui représente 4% de l’activité de la FNAC). Son résultat net bondit quant à lui de 179% pour culminer à 41,4 millions d’euros. L’enseigne de biens culturels affiche également, à la fin 2014, une trésorerie nette de plus de 500 millions d’euros. 

Un chemin à poursuivre

La FNAC récolte les fruits d’un plan stratégique mis en place il y a 4 ans pour redresser la situation, alors délicate, du groupe. Différents leviers avaient ainsi été activés : la montée en puissance du site fnac.com (désormais 2ème site de e-commerce en France), la diversification de l’offre, le lancement de mobiles sans abonnement et le développement de franchises.

 

Alexandre Bompard, le PDG du groupe qui devrait annoncer à l’automne de nouveaux axes stratégiques placés sous le signe de l’ambition, a ainsi commenté les résultats de son entreprise : « Notre société est en mouvement, prête à saisir aujourd’hui et demain toutes les opportunités pour répondre aux attentes et besoins de nos clients ».