Les assurances professionnelles vont augmenter leurs tarifs en 2021

25.11.20
Assurances professionnelles

Les assurances multirisques professionnelles ont toutes prévu d’augmenter leurs tarifs en 2021 autour de 3 % à 10 %. Pour cette augmentation, de multiples raisons sont évoquées.

Les raisons qui poussent les assureurs à augmenter leurs tarifs

Dès 2021, le prix des assurances pourrait augmenter à hauteur de 3 % jusqu’à 10 %.
Pour se justifier, les assureurs ont expliqué leur choix par trois facteurs :

  • Les traités en cours de négociations entre les assureurs et les réassureurs qui provoquent la hausse,
  • Les prévisions d’Euler Hermes, un assureur-crédit qui prédit une augmentation de 32 % des défaillances d’entreprises dès 2021,
  • L’apparition d’une garantie supplémentaire spécial COVID-19 dans les mois à venir.

En prenant en compte toutes ses raisons, les assureurs ont prévu d’augmenter le tarif des cotisations des assurances professionnelles.

Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle ?

La gestion d’une société implique d’identifier et de gérer certains risques inhérents à l’activité. La notion d’assurance professionnelle, recouvre l’ensemble des contrats d’assurance qui peuvent être souscrits par une entreprise en lien avec son activité.

L’assurance professionnelle MAAF, par exemple, vise à protéger l’entreprise contre les aléas de son activité en contrepartie d’une cotisation de sa part. Par exemple, si un évènement survient, l’assurance peut potentiellement prendre en charge les frais et peut donc verser une indemnité. Bien sûr, les plafonds de paiements et d’indemnisation sont définis dans le contrat. De plus, il s’agit d’un contrat aléatoire où l’obligation d’indemnisation de l’assureur dépend de la réalisation d’évènements indépendants de la volonté des deux parties.

Pourquoi une entreprise doit-elle assurer ses salariés ?

Il existe de nombreuses raisons pour motiver une entreprise à assurer son activité :

  • La gestion optimale des risques,
  • Une obligation légale propre à certaines activités.

En effet, une entreprise peut être exposée à de nombreux aléas. Pour limiter certains risques qui pourraient être fatals pour l’entreprise de la même manière qu’un placement financier, chaque société compile et détermine un niveau de protection adéquat en fonction des risques encourus.

Quelles sont les assurances obligatoires pour une entreprise ?

Une entreprise peut potentiellement être exposée à des dangers concernant son personnel, ses biens matériels ou sa responsabilité. En fonction de ces risques, elle peut souscrire à de nombreuses garanties d’assurance. Ces assurances permettent de gérer les aléas en adéquation avec le secteur d’activité. Par ailleurs, ces contrats font l’objet d’une signature unique que l’on appelle l’assurance multirisque professionnelle. Concrètement, l’assurance professionnelle doit être adaptée au statut de la société (par exemple, micro entreprise, SASU, EURL, SARL, etc.)

L’assurance de responsabilité civile professionnelle

La responsabilité civile vise à couvrir l’entreprise contre les dommages involontaires causés à autrui. En d’autres termes, cette assurance couvre tous les préjudices corporels, matériels ou moraux causés par une faute, une négligence ou une imprudence d’un ou plusieurs salariés. Cependant, il existe une petite subtilité, la responsabilité civile peut être intégrée dans une assurance professionnelle multirisque ou être souscrite séparément.

La cotisation de cette responsabilité civile peut varier en fonction du chiffre d’affaires, de la taille et du statut de l’entreprise, du secteur d’activité ou encore des franchises et des plafonds d’indemnisation.

De plus, cette assurance n’est pas obligatoire mais est très couramment souscrite. Toutefois, cette assurance est obligatoire dans certaines activités comme les professions médicales ou du droit, les experts-comptables, les agents immobiliers, les architectes et les artisans du BTP.

L’assurance dommage aux biens

L’avantage le plus recherché dans la souscription d’une assurance professionnelle est la protection des biens. En effet, l’assurance dommage aux biens permet d’assurer les biens de la société contre différents types d’évènements. Lorsque ce genre de sinistres arrive et que les auteurs n’ont pu être identifiés ou que les dommages ne sont pas causés par des tiers, l’entreprise ne peut pas obtenir réparation de son préjudice. C’est dans ce contexte-là qu’il est important de souscrire à une assurance dommage.

La souscription de l’assurance dommage permet de couvrir plusieurs biens :

  • Les marchandises ou stocks de l’entreprise,
  • Les outils de productions,
  • Le mobilier de l’entreprise,
  • Les bâtiments et locaux de la société.

Par ailleurs, en plus de couvrir les dommages matériels, cette assurance permet de couvrir d’éventuelles conséquences financières dues à l’arrêt de l’activité. Dans la plupart des cas, les dommages causés par les incendies ou les explosions, les inondations ou encore le vol et le vandalisme peuvent être couverts.

De la même manière que l’assurance de responsabilité civile, l’assurance dommage n’est pas obligatoire pour la majorité des sociétés mais est nécessaire dans le cadre d’une activité de réalisation de travaux de construction (BTP).

L’assurance de personne

L’assurance à la personne consiste à assurer les personnes physiques contre l’invalidité, les accidents corporels ou encore le décès ou la maladie. Parmi toutes les applications de cette assurance, il est possible de retrouver la prévoyance offrant des garanties (décès, maladies, etc.) et l’assurance maladie qui permet de prendre en charge les frais de santé inhérents à une hospitalisation par exemple.

L’assurance professionnelle automobile

Selon la loi française, une entreprise qui met à la disposition des véhicules de fonction de plus de 5 ans à ses salariés doit obligatoirement souscrire à une assurance professionnelle automobile. La souscription de cette assurance va permettre à l’entreprise d’être couverte contre les dommages matériels, immatériels et corporels causés par le véhicule en cas d’accident avec un piéton ou un autre véhicule. Comme pour la majorité des assurances que nous avons citées, le prix peut varier en fonction des compagnies d’assurances et des avantages présents dans le contrat.

Quels sont les documents nécessaires à fournir pour souscrire à une assurance professionnelle ?

Pour souscrire à une assurance professionnelle, il existe de nombreux documents à fournir à la compagnie d’assurance. Sur le site de la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA), il est possible de trouver une liste de tous les documents :

  • Un plan des locaux,
  • Un extrait du Kbis de la société,
  • Les contrats de bail, de franchise ou encore de sous-traitance et de leasing,
  • Des documents comptables,
  • Des contrats de prévention des sinistres.

Grâce à tous ces documents, il vous sera possible de souscrire à des assurances professionnelles auprès de compagnies.