Baromètre semestriel des investissements B2B en audience planning

18.07.19

Parmi les grandes tendances, on observe tout d’abord le développement de l’hyper ciblage en audience planning, rendu possible par un accroissement de la data disponible. La vidéo monte également en puissance, se positionnant aux côtés des formats les plus populaires en programmatique, l’habillage et l’IAB.

Des secteurs, des régions et des ciblages qui se démarquent

Parmi les secteurs ayant le plus investi en audience planning depuis le début de l’année 2019, l’automobile se positionne en première place, suivi par le secteur de l’IT/Telecom et celui de la Banque et de l’assurance.
Avec 80 % du volume global de diffusion sur le premier semestre 2019, l’Île de France est la région la plus sollicitée pour la diffusion de campagnes publicitaires ciblées, tout comme les dirigeants d’entreprises, naturellement très prisés par les annonceurs.

L’analyse des investissements programmatiques de ce premier semestre est marquée par des segments d’audience relativement proches, sur des cibles particulièrement saturées. Grâce à une donnée de plus en plus qualifiée et de qualité, les annonceurs sont désormais capables d’affiner leurs segments, pour exposer leurs messages à des cibles de plus en plus précises par rapport à leurs objectifs.

commente Florent Delassus, Directeur Commercial Comptes Clés & Agences chez Manageo.

L’hyper ciblage au service des cibles les plus convoitées

Parmi les tendances en plein essor, l’hyper ciblage, qui permet aux annonceurs de positionner leurs campagnes sur des critères de plus en plus fins, tels que des secteurs d’activité spécifiques ou certaines catégories juridiques.
Une réelle avancée dans le programmatique, qui permet aux entreprises d’accroître la performance de leurs actions marketing, grâce à des campagnes hyper ciblées.

Ce premier semestre est également marqué par une uniformisation des budgets alloués aux différents formats d’audience planning. La vidéo connait ainsi une importante croissance, les budgets investis étant passés de 12% au premier semestre 2018 à 23% en 2019. Cependant, avec un CTR moyen de 1,75%, l’habillage demeure le format à privilégier pour ses performances et son taux de visibilité élevés.

Enfin, avec une hausse de +800% sur le S1 2019, le succès du mobile n’est plus à démontrer. Dans un cadre B2B, il est en effet particulièrement adapté à des cibles nomades, telles que les décideurs.

Découvrez le baromètre en détail