Les atouts économiques de : Chartres (28)

Liste des secteurs d'activités disponibles pour les entreprises implantées à Chartres

Exportez votre liste d'entreprises

En savoir plus

Les données clés des entreprises implantées à Chartres

Nombre total d'entreprises
7 054
entreprises
Âge moyen
16 an(s)
 
Répartition par taille d'entreprises
Indice de dynamisme
0%
-10
10

De nos jours comme par le passé, c’est une destination d’événements à part entière. Les regards se tournent notamment vers cette ville lors du festival Chartres en Lumière, un spectacle grandiose initié en 2003. A cette occasion, la plus grande attraction touristique de la ville, la Cathédrale Notre-Dame, scintille à la tombée de la nuit et fascine sans peine le public. En 1594, c’est au sein même de ce monument qu’a été sacré le roi de France Henri IV, Reims étant alors tenue par la Ligue. Chartres a historiquement compté et se donne les moyens de continuer à rayonner à la faveur d’un dynamisme économique souligné par divers organismes. La capitale de la lumière est aussi celle du parfum, eu égard à son statut de berceau de la Cosmetic Valley.

L’une des premières grandes cathédrales gothiques

Pour le visiteur de passage, Chartres n’est pas avare en sites dignes d’intérêt. Occupée dès le Paléolithique, cette ville fut notamment capitale de la tribu gauloise des Carnutes. Elle fut le théâtre de nombreux conflits, à l’image des invasions normandes, de la guerre de Cent Ans ainsi que des guerres de religion. Durant l’époque moderne, Chartres n’échappa ni aux bombardements d’août 1918, ni à ceux de juin 1940 et de mai / juin 1944. Parmi les vestiges les plus emblématiques de l’entre-deux-guerres, on distingue la maison Picassiette, modèle d'architecture naïve composé de mosaïques de faïence et de verre coulées dans le ciment. Mais s’il fallait découvrir un seul de ses monuments, cela serait bien évidemment Notre-Dame de Chartres, l’une des premières grandes cathédrales gothiques jamais construites. Les vitraux époustouflants, on les contemple dans son antre mais également dans les ateliers de maîtres-verriers dont certains peuvent être visités.

Chartres : un poumon économique à une heure de Paris

Pour l’investisseur ou le porteur de projet, la destination présente un profil également séduisant. A seulement une heure de Paris, elle peut constituer une alternative à ceux qui fuient la capitale sans vouloir renoncer à saisir de belles opportunités professionnelles.

Une ville de taille moyenne dynamique

Préfecture d’Eure-et-Loir, Chartres est considérée comme une ville de taille moyenne, elle compte en un peu plus de 38 000 habitants selon l’INSEE en 2018. Elle est le siège de la Communauté d'agglomération Chartres Métropole qui regroupe quant à elle 66 communes en 2019. Si Chartres ne se trouve pas à toute proximité de pôles économiques très importants, elle a l’avantage de se situer qu’à une heure de train de la capitale. La même durée est par ailleurs nécessaire pour rejoindre l’aéroport international d’Orly. Pour ceux qui souhaitent y accéder par la route, il y a l’embarras du choix entre les 4 nationales et les 3 autoroutes qui maillent l’agglomération.

Combiné à ses atouts touristiques, cette situation avantageuse explique sans doute en partie le dynamisme de Chartres parmi les villes de moins de 100 000 habitants, comme en témoigne le classement dévoilé par Mytraffic en 2021.

Une résilience gage de vitalité

Son rayonnement n’est pas équivalent à celui dont jouissent les deux locomotives régionales et agglomérations de taille moyenne, Tours et Orléans, mais Chartres n’en demeure pas moins attractive sur le plan économique. Le cabinet Arthur Loyd souligne en particulier son rebond à l’issue de la crise de 2009. Ses auteurs louent dans Dans son baromètre établi en 2017, ses auteurs louent une croissance de l’emploi privé de l’ordre de 1,2 % sur la période 2009 - 2015, “contre une moyenne de - 1,5 % pour les autres aires urbaines étudiées”.

Par ailleurs, la qualité de son offre de formation constitue un atout certains pour les recruteurs, Chartes présentant un taux de diplômés (31 %) supérieur à la moyenne des aires urbaines de sa catégorie.

La capitale du parfum

Dans certaines métropoles, aucune filière d’excellence ne parvient réellement à sortir du lot. Ce n’est pas le cas de Chartres, d’où sont conçus et fabriqués divers produits cosmétiques et de parfumerie prisés des Français.

Le berceau de la Cosmétic Valley

Ce n’est pas un hasard si on surnomme Chartres la “Capitale de la lumière et du parfum”. La préfecture d’Eure-et-Loir est en effet reconnue pour abriter de nombreuses entreprises spécialisées dans le secteur d’activité des cosmétiques. Des firmes internationales y ont posé leurs valises telles que Lancaster groupe Cory, Guerlain groupe LVMH ou encore Paco Rabane groupe Puig, à tel point que Chartres est considéré comme le berceau de la Cosmetic Valley, un pôle de compétitivité à part entière.

La Cosmetic Valley constitue un environnement propice au développement d’entreprises dont la renommée n’est plus à faire. De plus, on favorise également l’éclosion de start-up à la faveur d’un outil d’innovation appelé Beauty Hub. Cette pépinière lancée à l’automne 2020 met notamment à disposition de ses pensionnaires une mini-usine de produits de beauté pour sortir des prototypes et des petites séries. Soutenu par la métropole, le projet de création de maison internationale de la cosmétique devrait incontestablement booster la visibilité de la ville et contribuer à attirer de nouveaux talents.

Les filières chimique et pharmaceutiques : deux industries prospères dans la métropole

Le rayonnement du bassin de Chartres s’explique par la prospérité de plusieurs industries. Dans la région, c’est notamment la filière pharmaceutique qui tire son épingle du jeu, avec à sa tête le danois Novo Nordisk. L’entreprise scandinave experte de la fabrication de cartouche d’insuline s’appuie ici sur son deuxième plus grand site de production et y emploie environ 1 300 salariés.

Au sud-ouest de Chartres, plus précisément à Fontenay-sur-Eure, un spécialiste des soins concentrés en actifs actifs de plantes participe au dynamisme économique de la zone d’emploi, il s’agit de l’entreprise Alban Muller International. A Chartres, on recense même 3 des 6 sites de production industrielle du domaine de la chimie les plus importants du département à savoir Guerlain, Nactis Flavours et Fragrance Production. Le BTP n’est pas non plus en reste, il constitue en effet le troisième secteur le plus important dans l’agglomération et compte sur la contribution de plus de 700 établissements d’après la métropole.

L’accompagnement des entrepreneurs chartrains

Si Chartres n’a pas été élue parmi les villes les plus innovantes du monde par le magazine Forbes comme Grenoble, elle fait en sorte de créer un environnement attractif pour les start-ups. Parmi les outils dont ces dernières peuvent tirer bénéfice, on distingue l’incubateur et accélérateur de jeunes pousses The Place by CCI 28. Outre l’accompagnement, il propose à l’image des structures de sa nature des services de domiciliation et de co-working.

Pour les sociétés qui souhaitent s’ouvrir à l’international, des actions de promotions peuvent être planifiées avec le soutien d’une autre organisation à savoir l’agence de développement DEV'UP Centre-Val de Loire.

Peut-être que se développeront dans ses locaux de futures entreprises à succès à l’image de Linaware, basée au sud-est de la métropole, en l’occurrence dans la ZAC Le Coudray. Développant notamment des logiciels numériques pour le monde de l’industrie, du tertiaire et de la bureautique, elle s’est également distinguée pour ses solutions de type industrie 4.0.

Lorsqu’on porte un projet entrepreunarial dans cette agglomération, il est rare qu’on dispose d’un réseau de contacts sur lesquels s’appuyer pour se développer. Chartres Initiatives apporte une réponse à ces publics conscients de pouvoir profiter de l’expertise d’autres entrepreneurs et plus largement de l’intérêt d’être mis en relation avec des professionnels de bonne volonté.


Chartres, d'une superficie de 1 685 km², est une ville implantée dans le département Eure-et-Loir. On y trouve 39 200 habitants.

8 260 entreprises y sont implantées, dont 7 054 sièges et 1 206 établissements.

Ces sociétés sont majoritairement de type Entrepreneur individuel et ont un effectif moyen de 7 employés.

Les entreprises de cette ville ont un âge moyen de 16 an(s). C'est dans le secteur "Chimie, plastique, conditionnement" que l'on observe l'âge moyen des entreprises le plus élevé (33 an(s)). A l'inverse avec 8 an(s) de moyenne d'âge, c'est dans le secteur "Energie" que l'on retrouve les entreprises les plus jeunes.

Entre octobre 2021 et décembre 2021, l'indice de dynamisme de Chartres est de 1,03%. L'indice de dynamisme est un indicateur de performances des entreprises. S'il est positif, cela signifie qu'il y'a eu plus d'entreprises créées que d'entreprises défaillantes au cours de la période. A l'inverse, s'il est négatif, cela signifie que les défaillances ont été plus nombreuses. Au cours de cette période, on compte 0 entreprises en défaillances à Chartres pour 73 sociétés créées.

Les secteurs que nous identifions comme étant porteurs car ce sont ceux qui ont eu le plus d'entreprises créées sur les trois derniers mois sont : ""Immobilier","Services aux particuliers, collectivités, entreprises","Communication, marketing, information","Informatique","Banques, assurances, services financiers"".

En parallèle, les secteurs de la ville les plus touchés par les défaillances au cours du dernier trimestre sont : ""${listeMauvaisSecteur}".

Du côté des dirigeants, 31.0% des entreprises de Chartres sont gérées par des femmes. C'est dans le secteur "Immobilier" que l'on compte actuellement le plus grand nombre de chefs d'entreprises féminines dans la ville.

* Ces chiffres sont basés sur le nombre d'entreprises dont nous connaissons le dirigeant.

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention