Les atouts économiques de : Amiens (80)

Liste des secteurs d'activités disponibles pour les entreprises implantées à Amiens

Exportez votre liste d'entreprises

En savoir plus

Les données clés des entreprises implantées à Amiens

Nombre total d'entreprises
17 238
entreprises
Âge moyen
15 an(s)
 
Répartition par taille d'entreprises
Indice de dynamisme
0%
-10
10

Capitale historique de l’ancienne région administrative de Picardie, Amiens se présente aujourd’hui encore comme l’une des villes incontournables des Hauts-de-France, aussi bien en termes démographiques qu’en matière de développement économique. De fait, elle profite pleinement de son emplacement, à l’intérieur d’un triangle Bruxelles – Londres – Paris. En outre, avec près de 135 000 âmes dans la commune, et jusqu’à 400 000 habitants au sein du pôle métropolitain du Grand Amiénois, il s’agit indéniablement d’un bassin d’emploi dynamique.

Certes, Amiens a été confronté à quelques difficultés dans son passé récent – déclin industriel, perte de la gare TGV au profil de Lille, impacts de la crise économique et financière de 2008/2009, etc. – mais grâce à ses atouts, elle a su faire preuve d’une remarquable résilience. A l’heure actuelle, elle se prépare même ardemment à relever les défis d’une économie plus « verte », d’une part, mais également plus performance encore, en s’attelant à créer un maximum d’emplois « de demain ».
Qui plus est, au-delà de l’aspect purement économique, l’image d’Amiens s’avère aujourd’hui très positive, notamment grâce à la vie culturelle, au patrimoine historique, et à l’importance de son réseau universitaire.

La petite Venise du Nord, au cœur de l’Europe

Pour bien comprendre l’attractivité d’une ville, il convient tout d’abord de s’intéresser à son emplacement géographique, celui-ci étant déterminant pour son histoire et son développement économique au fil du temps. Le focus peut ensuite se porter sur le rôle que joue cette ville sur le territoire qui l’entoure, ainsi que sur la performance de son marketing territorial.

Une accessibilité idéale pour une ville au patrimoine incroyable

Lorsque l’on observe une carte d’Europe, il apparait immédiatement qu’Amiens bénéficie d’une situation privilégiée, au centre d’un véritable nœud autoroutier, avec la proximité des axes A1, A2, A16, A28 et A29. Ainsi, Paris et Lille sont accessibles en 1h30 environ, et Bruxelles n’est qu’à deux heures en voiture.

Notons également qu’Amiens se trouve non loin de 5 aéroports, dont deux d’importance majeure, à savoir Lille-Lesquin et Roissy CDG, atteignables en à peine plus d’une heure. Le rail n’est pas oublié non plus, avec une vingtaine d’aller/retour quotidiens vers Paris – en 65min de trajet – tandis que la Gare TGV de Haute-Picardie, à une demi-heure, offre de multiples connections sur les lignes TGV. Amiens se présente par ailleurs comme un hinterland pour les ports du Havre, de Rouen et de Dunkerque, tandis que le futur Canal Seine Nord Europe (visant à relier Le Havre au Benelux par voie fluviale) accentuera encore le rôle stratégique d’Amiens.

Souvent surnommée la « petite Venise du Nord », du fait du grand nombre de canaux qui traversent la ville, ainsi que de la présence des jardins flottants baptisés hortillonnages, Amiens est une ville au patrimoine remarquable. Elle mérite donc pleinement le label de « Ville d’art et d’histoire » qu’elle a reçu dès 1992, et aujourd’hui encore, elle veille à mettre en avant ce patrimoine – de la maison de Jules Vernes au vieux quartiers de la ville, en passant par la cathédrale Notre-Dame – qui constitue notamment un atout majeur pour attirer les touristes.

Un moteur économique pour toute l’agglomération

Se trouvant pour ainsi dire à mi-chemin entre Paris et Lille, le territoire du Grand Amiénois occupe une place prépondérante dans l’économie des Hauts-de-France, puisqu’il concentre à lui-seul près des deux tiers de la population active de la Somme.
En outre, cette zone abrite un environnement universitaire de premier plan, ce qui a pour effet d’amener une forte population jeune sur Amiens, mais aussi de contribuer à faire de cette ville un vivier de compétences pour développer l’économie locale.

En tout état de cause, le rôle d’Amiens en tant que « locomotive » pour le Grand Amiénois apparait incontestable si l’on tient compte du fait que l’agglomération amiénoise concentre près de 90 000 emplois – c’est-à-dire près de 75% de tous ceux disponibles sur l’ensemble du territoire. Dès lors, nul ne sera surpris d’apprendre que plus de 40% des actifs des communautés de communes environnantes se rendent quotidiennement à Amiens pour y travailler.

Enfin, pour recouper ce que nous évoquions précédemment, et dans la mesure où Amiens permet d’accéder facilement à Paris, Londres et Bruxelles, il n’est aucunement exagéré de considérer cette ville comme au cœur d’un bassin de consommation dépassant les 75 millions d’habitants ; excusez du peu.

Une ville attractive, bien gérée, et qui sait se mettre en avant

Chaque année, le magazine l’Entreprise publie un article sur la ville la plus attractive de France, et régulièrement, depuis 2006, Amiens se classe sur le podium, voire en première place pour les cités de moins de 200 000 habitants. Cette constance est une performance qui mérite d’être soulignée, et qui repose notamment sur une gestion performance par les différentes municipalités – toutes couleurs politiques confondues – qui se sont succédées pour présider à la destinée d’Amiens au cours des 20 dernières années. Preuve en est que le magazine Challenges classe souvent la ville, quant à lui, parmi les mieux gérées de l’Hexagone.

En outre, le prix du foncier s’avère très attractif, ce qui séduit autant les ménages que les sociétés, et l’immobilier d’entreprise a connu un fort développement au cours de la dernière décennie.

Amiens ne manque pas de mettre avant ses atout en mettant en œuvre un marketing territorial efficace, au travers notamment d’initiatives telles que « A!miens, naturellement », Amiens fait partie des villes les plus avancées dans ce domaine. La Direction de la communication d’Amiens Métropole est en effet pleinement consciente de l’impérieuse nécessité de montrer ses avantages compétitifs par rapport aux autres villes européennes de même taille.

Une économie diversifiée, structurée et résolument orientée vers l’avenir

Si la ville d’Amiens est encore profondément marquée par son passé industriel, il ne fait aucun doute que l’économie locale est aujourd’hui très largement diversifiée, avec un processus de tertiairisation bien engagé, par exemple. En outre, si des enjeux majeurs doivent encore être relevés à l’échelle du Grand Amiénois, ce territoire peut compter sur plusieurs filières d’excellence pour construire sa croissance économique au cours des prochaines décennies – avec, bien entendu, de très nombreux emplois à la clé.

Du passé industriel à la révolution numérique de demain, en passant par la tertiarisation actuelle

A l’heure actuelle, près des deux tiers des emplois proposés sur le Grand Amiénois sont liés à une activité tertiaire, y compris, notamment, au travers de l’administration publique. Pour autant, le recul du secteur secondaire se fait encore sentir, et plus particulièrement depuis la crise de 2008, qui a eu un effet de catalyseur pour ce déclin que l’on pourrait décrire comme ruralo-industriel. Comment ne pas évoquer ici les fermetures de Goodyear et de Whirlpool, qui ont eu un impact psychologique encore plus important que les retombées économiques négatives en elles-mêmes.

Cela étant posé, plusieurs contre-exemples récents viennent démontrer avec force que l’industrie n’est pas morte à Amiens, bien au contraire. On peut ici citer les sites de Plastivaloire et de Valeo Embrayages, par exemple, qui se structurent pour passer le cap de « l’usine 4.0 », plus efficiente encore mais faisant appel à une main d’œuvre locale et qualifiée. La quête des procédés à haute valeur ajoutée technologique se retrouve également au sein de l’entreprise de systèmes de freinage pour trains, Faiveley Transport, qui fait partie des plus belles réussites industrielles du territoire.

Les nombreux atouts de ce territoire, articulés notamment autour de trois grandes filières d’excellence

On ne peut évidemment réduire l’économie du Grand Amiénois à trois filières uniquement, et de fait, ce territoire possède une réelle expertise dans des domaines aussi divers que l'énergie (et notamment les énergies renouvelables), le numérique et la gestion de la big data résolument d’actualité. Pour autant, il nous paraissait pertinent de clore ce tour d’horizon avec un focus particulier sur trois domaines dans lesquels Amiens n’est pas seulement engagée, mais aussi et surtout en pointe.

Il s’agit tout d’abord de la filière de la santé, symbolisée notamment par le récent – et imposant – CHU d’Amiens, qui abrite, au-delà de ses 1 200 lits, une structure de recherche mondialement reconnue. En outre, quelques-uns des grands noms du secteur médical ont fait le choix de s’implanter sur place, autour d’un cluster dédié à la santé et baptisé « Le Bloc ». L’on pense ici à Evolucare Technologies, concepteur de logiciels médicaux, ou bien au Laboratoire Unither, le leader mondial dans le domaine des unidoses.

Si l’on a abordé l’industrie « lourde » et les services, précédemment, n’oublions pas non plus qu’Amiens se situe sur l’un des territoires d’Europe les plus propices à l’agriculture, avec une grande diversité de productions (betteraves, blé, colza, orge, pomme de terre, etc.). Il est donc somme toute logique que le secteur des agro-industries soit florissant, avec une multitude de PME/TPE, d’organisations professionnelles agricoles et de coopératives, mais aussi de grands groupes, dont Bonduelle, qui se situe à quelques kilomètres d’Amiens seulement.

Enfin, pour quiconque passe sur l’autoroute A29, à hauteur de la commune de Boves, l’agglomération amiénoise est aussitôt associée au domaine de la logistique. De fait, un immense entrepôt d’Amazon se situe sur place, avec plus de 105 000 m², et près d’un millier d’emplois, fixes et intérimaires confondus. JJA Logistique, spécialiste des produits discount, s’est également implanté non loin de là, contribuant à renforcer la spécialisation du Grand Amiénois dans les transports et la logistique.

Chiffres clés Amiens

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention