Les atouts économiques de : Aubervilliers (93)

Liste des secteurs d'activités disponibles pour les entreprises implantées à Aubervilliers

Exportez votre liste d'entreprises

En savoir plus

Les données clés des entreprises implantées à Aubervilliers

Nombre total d'entreprises
19 322
entreprises
Âge moyen
9 an(s)
 
Répartition par taille d'entreprises
Indice de dynamisme
0%
-10
10

Aubervilliers est l’une des nombreuses communes franciliennes de la petite couronne. Avec près de 88 000 habitants en 2018, elle est la quatrième ville la plus peuplée de Seine-Saint-Denis. Dépeinte par certains seulement comme un territoire en difficulté - elle présente encore un taux de pauvreté de 44% en 2020 - Aubervilliers constitue aussi un aimant à entreprises et à habitants, au regard de sa population galopante. Les investisseurs ne s’y trompent pas, son visage change et le projet Grand Paris Express y contribue dans une large mesure.

La démographie avantageuse d’un territoire frontalier de la capitale

Aubervilliers se trouve au nord de Paris et compte parmi les 123 communes de ce qu’on appelle la petite couronne. Elle appartient à la fois au département de Saint-Denis ainsi qu’à l'Établissement Public Territorial (EPT) Plaine Commune, au même titre notamment que Stains et La Courneuve.
Déjà frontalière de la capitale, Aubervilliers devrait profiter dans les années à venir d’une desserte très avantageuse à la faveur des travaux du Grand Paris. Au prolongement de la ligne 12 s’ajoutera la mise en service de la ligne 15 qui permettra entre autres aux usagers de rejoindre La Défense (à l’opposé de Paris) en seulement 15 minutes.

Cette proximité avec Paris intra-muros constitue forcément un atout pour les investisseurs, qu’il s’agisse des primo-accédants ou de ceux qui aspirent à élargir leur portefeuille immobilier.

En août 2021, le prix moyen au mètre carré d’un appartement y atteint 4 087 euros, cela reste très compétitif comparativement aux tarifs observés de l’autre côté du périphérique.

A titre de comparaison, il convient de débourser en moyenne 9 374 euros le mètre carré pour se porter acquéreur du même type de bien dans le 19ème arrondissement parisien et frontalier d’Aubervilliers. Cette donnée doit en partie expliquer le dynamisme démographique de la ville dionysienne, qui a vu sa population bondir de 36% entre 1999 et 2016. C’est très largement supérieur au taux de croissance constaté à l’échelle du département sur la même période (+16%).

Un tissu économique mixte

Dans le rapport de présentation de Plaine Commune de février 2020, on décrit un tissu économique “plus mixte” à Aubervilliers que dans d’autres secteurs de l’intercommunalité. Historiquement, ce sont entre autres les acteurs de l’appareillage électrique, du BTP, de l’imprimerie et de la métallurgie qui s’expriment le mieux dans cette ville francilienne. Plus récemment, les filières de l’audiovisuel, de l’informatique ainsi que du textile ont marqué de leur empreinte le paysage économique. Se distingue notamment et avantageusement parmi les locomotives (en termes de chiffre d’affaires) le groupe Kloeckner Metals France (anciennement KDI), fournisseur de produits sidérurgiques, d’acier, d’aluminium, d’inox...

D’autres entreprises dont le siège se trouve à Aubervilliers emploient de nombreux collaborateurs, nous songeons par exemple à Selecta, l’expert des distributeurs automatiques et Veolia, multinationale française spécialisée dans l’assainissement et le traitement des déchets.

La puissance de la filière textile

Aubervilliers n’est pas seulement une place forte du textile à l’échelle de la région ni même du pays, dans la mesure où elle abrite le plus grand centre commercial de vente en gros d'Europe baptisé Fashion Center. Les enseignes de ce complexe sont essentiellement tenues par des commerçants d’origine chinois. Il s’agit d’une communauté particulièrement présente puisque pas moins de 1 200 de ses ressortissants exerceraient l’activité de commerçants dans la seule ville d’Aubervilliers en 2015. Les professionnels du Vieux Continent ne s’y trompent pas, ils se pressent tous dans ce “Chinatown du prêt à porter” pour s’offrir vêtements, chaussures, bijoux et autres accessoires.

Certes, la capitale de la haute-couture n’est autre que le voisin parisien, or c’est bien dans ce coin de Seine-Saint-Denis que la très renommée entreprise Chanel a choisi d’ouvrir le 19M. Une manufacture de la mode dans laquelle le groupe fondé en 1954 va conserver des archives précieuses et logera diverses entreprises spécialisées fournissant la célèbre maison tricolore, telles que des bottiers, gantiers, brodeurs ou encore plumassiers. On doit l’impressionnant édifice à l’architecte Rudy Ricciotti, déjà à l’origine à quelques kilomètres de là du design du Stade Jean Bouin version 2013.

Un centre d’affaires à la lisière de Paris

Les natifs de la ville et les Albertivillariens d’adoption animés par l’esprit d’entreprendre sont loin d’être livrés à eux-mêmes. Plusieurs structures sont susceptibles de les accompagner dans leur démarche et bien entendu les aider dans leur réseautage. A Aubervilliers-même, on compte l’Adie, acteur spécialisé dans les solutions de financement de type microcrédit, mais aussi le Réseau Entreprendre 93, qui s’appuie sur un réseau de chefs d’entreprise bénévoles désireux de mettre leur expérience au service d’autres professionnels. Les PME comme les plus grandes organisations ont notamment l’occasion de poser leurs valises au sein du Parc Icade, véritable campus tertiaire qui donne à ses pensionnaires l’accès à une multitude de services : navettes fluviales, salle de sport, ruches sur les toits…

Dans ce centre d’affaires à la lisière de Paris, 20 000 personnes devraient y exercer une activité professionnelle en 2029 selon les projections. Des locaux d’activité de moindre importance sont par ailleurs disponibles au Parc du Landy et au Parc du Millénaire.

Un éco-quartier et un équipement érigé pour les JO 2024

Au cours des années 2020, il est probable que Fort d’Aubervilliers devienne l’un des pôles d’activité en vogue.

Le secteur doit faire l’objet de travaux conséquents avec la création d’un véritable écoquartier d’une superficie de 36 hectares.
Le Fort d’Aubervilliers désigne une fortification militaire érigée en 1843 dans le but de défendre Paris. Initialement situé à Pantin, il fut rattaché à Aubervilliers en 1851. Ce lieu de vie abrite tout de même quelques vestiges de son passé militaire, tels que des remparts et des casemates.

Il est prévu que ce nouveau quartier écologique dispose d’équipements publics, de commerces ainsi que des bureaux et des logements dont des résidences étudiantes. Ces dernières serviront vraisemblablement de pied à terre à quelques jeunes hommes et femmes qui suivront leur formation au Campus Condorcet, à l’ouest de la ville. Ce que d’aucuns ont décidé d’appeler le “Harvard Français” fait tout bonnement office depuis le dernier trimestre 2019 de premier pôle européen consacré aux sciences humaines et sociales.

Si le Grand Paris Express contribuera au développement d’Aubervilliers, un grand événement devrait donner une nouvelle impulsion à la commune dionysienne. Ce sont les Jeux Olympiques de Paris 2024, qui s’accompagnent entre autres de la construction d’un bassin d’entraînement pour les athlètes. A cette occasion, le premier pont imprimé entièrement imprimé en 3D verra le jour, un ouvrage qui permettra de franchir le canal Saint-Denis.

20 946 entreprises sont implantéesà Aubervilliers, dont 19 322 sièges et 1 624 établissements.

Ces sociétés sont majoritairement de type Entrepreneur individuel et ont un effectif moyen de 4 employés.

Les entreprises de cette ville ont un âge moyen de 9 an(s). C'est dans le secteur "Administration, fonction publique" que l'on observe l'âge moyen des entreprises le plus élevé (24 an(s)). A l'inverse avec 3 an(s) de moyenne d'âge, c'est dans le secteur "Services aux particuliers, collectivités, entreprises" que l'on retrouve les entreprises les plus jeunes.

Entre juin 2022 et août 2022, l'indice de dynamisme de Aubervilliers est de 1,11%. L'indice de dynamisme est un indicateur de performances des entreprises. S'il est positif, cela signifie qu'il y'a eu plus d'entreprises créées que d'entreprises défaillantes au cours de la période. A l'inverse, s'il est négatif, cela signifie que les défaillances ont été plus nombreuses. Au cours de cette période, on compte 18 entreprises en défaillances à Aubervilliers pour 232 sociétés créées.

Les secteurs que nous identifions comme étant porteurs car ce sont ceux qui ont eu le plus d'entreprises créées sur les trois derniers mois sont : ""Services aux particuliers, collectivités, entreprises","Gestion, administration des entreprises","Commerce de détail, grande distribution","Construction, bâtiment, travaux publics","Communication, marketing, information"".

En parallèle, les secteurs de la ville les plus touchés par les défaillances au cours du dernier trimestre sont : "","Construction, bâtiment, travaux publics","Commerce de détail, grande distribution","Hôtellerie, restauration, tourisme","Logistique, transports","Services aux particuliers, collectivités, entreprises"".

Du côté des dirigeants, 20.0% des entreprises de Aubervilliers sont gérées par des femmes. C'est dans le secteur "Fabrication, commerce de gros d'articles destinés à la vente" que l'on compte actuellement le plus grand nombre de chefs d'entreprises féminines dans la ville.

* Ces chiffres sont basés sur le nombre d'entreprises dont nous connaissons le dirigeant.

Crédit photo : Johann Walter Bantz, Laura Chouette 

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention