Liste des départements

Les données clés des entreprises de la région Normandie

Répartition par taille d'entreprises
Indice de dynamisme
0%
-10
10
Chiffre d'affaires moyen
2 564 K€
 
Parité Homme/Femme

La population active, souvent jeune et qualifiée, qui porte l’économie normande, évolue dans de nombreux secteurs d’activité. Industrie, commerce, agriculture, tourisme : la région peut s’appuyer sur un fort réseau de compétences. De plus, qu’elles soient localisées à Caen, à Dieppe, à Honfleur, à Evreux, à Rouen ou encore au Havre, les entreprises de la région sont nombreuses à pouvoir compter sur une clientèle internationale.

Des atouts géographiques

Dans la partie Nord-Ouest de l’Hexagone, la Normandie s’étend sur 29 907 km² face à la Manche. La région se compose de 5 départements (le Calvados, l’Eure, la Manche, l’Orne et la Seine-Maritime) et compte 3 221 communes, dont 85% sont rurales.
Un littoral long de 600 kilomètres, offrant la façade sur la mer la plus fréquentée du monde, et la proximité avec la région parisienne font partie des atouts géographiques de cette zone  bénéficiant d’un réseau d’infrastructures très développé.
Le tissu économique régional est largement tourné vers l’international. En effet, l’export représente 35% de son PIB (qui s’élève à 90,5 milliards d’euros).
Première région portuaire de France, elle met notamment à profit ses côtes maritimes pour le transport de marchandises (avec les ports de Rouen et du Havre). Ce littoral permet aussi le développement d’une filière pêche, d’activités de conchyliculture (c’est-à-dire la production d’huitres), de nautisme et de plaisance.

Grâce à des sites touristiques à la notoriété internationale (comme les plages du Débarquement ou les falaises d’Etretat), ces côtes sont aussi un vrai atout touristique. D’autre part, grâce à une industrie puissante et spécialisée, la Normandie figure parmi les leaders français en matière de produits pétroliers et chimiques et s’impose comme un poids lourd du secteur agroalimentaire.

Filières industrielles normandes

La vie industrielle normande est caractérisée par sa diversité et par sa capacité à concevoir et à réaliser des productions traditionnelles, de niche ou à haute valeur ajoutée.
En effet, les entreprises normandes s’illustrent dans des filières variées, allant de l’automobile au pétrole et à ses dérivés en passant par l’aéronautique, la pharmacie, l’énergie, la cosmétique ou la logistique. Son riche portefeuille de clients ouvert sur l’international fait de l’économie régionale une zone privilégiée dans laquelle de grands groupes industriels se sont implantés. Parmi eux, on retrouve des mastodontes économiques tels que Danone, Renault, Renault Trucks, Safran ou encore Sanofi Pasteur.
Néanmoins, la région a souffert de la crise industrielle et du phénomène de délocalisation (le taux de chômage est fluctuant mais reste dans la moyenne nationale).
Parmi les secteurs d’activités dynamiques en Normandie, le domaine de la construction figure en bonne place. Cette filière se positionne majoritairement sur de petites structures artisanales, souvent orientées vers la construction de logements individuels.  Important pourvoyeur d’emplois, le commerce contribue aussi à l’attractivité du territoire normand.

Un terroir de France

Bénéficiant de sols fertiles et de conditions météorologiques favorables, la Normandie est une terre de tradition agricole. A l’est de la région, ce sont les grandes cultures de céréales, de lin, de betteraves et de pommes de terre qui dominent. A l’ouest, la principale activité agricole est l’élevage (équin et bovin). La façade littorale abrite, quant à elle, une culture légumière.
Tripes à la mode de Caen
, Andouille de Vire, cidre, calvados, camembert, livarot, crème fraîche et beurre d’Isigny : les spécialités issues de l’agriculture normande ont une place de choix dans le terroir de France.

Cette richesse gastronomique participe d’ailleurs à faire de la Normandie l’une des principales destinations touristiques du pays. Outre ses produits locaux, la région s’appuie aussi sur ses 417 sites classés (dont 2 au patrimoine mondial de l’UNESCO : le Mont-Saint-Michel et le Havre), ses stations balnéaires (Deauville, Trouville-sur-Mer), son patrimoine culturel (les Tapisseries de Bayeux), ses équipements de loisirs et ses paysages variés pour sa filière touristique. 


Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention