Les atouts économiques de : Toulouse (31)

Liste des secteurs d'activités disponibles pour les entreprises implantées à Toulouse

Les données clés des entreprises implantées à Toulouse

Nombre total d'entreprises
74 652
entreprises
Âge moyen
13 an(s)
 
Répartition par taille d'entreprises
Indice de dynamisme
0%
-10
10
Principale ville du Midi de la France, Toulouse affiche une économie dynamique, particulièrement liée aux secteurs de l’aéronautique et du spatial.
Ces industries de pointe cohabitent avec un secteur tertiaire comptant un important tourisme d’affaires. La ville compte actuellement 74 652 entités économiques générant un CA cumulé de 40 074 M€.

Paysage économique local

Autrefois capitale du royaume Wisigoth, Toulouse est une cité du Sud-Ouest de la France, reliée à Sète par le Canal du Midi.
Son architecture typique, symbolisée par les briques de terre cuite à qui elle doit son surnom de Ville Rose, mais aussi son climat privilégié et son patrimoine culturel en font l’une des destinations touristiques préférées des vacanciers.
Mais la 4ème ville de France avec ses 460 000 habitants n’est pas seulement une carte postale. En effet, la capitale historique du Languedoc présente une économie dynamique qui la positionne comme une véritable puissance industrielle.
Cette grande agglomération de la région Occitanie abrite des entreprises évoluant dans des secteurs de pointe. Capitale européenne de l’aéronautique et du spatial, la ville peut aussi s’appuyer sur un secteur tertiaire diversifié. Territoire d’une grande attractivité, Toulouse séduit des profils hautement qualifiés, non seulement pour les perspectives professionnelles offertes par son paysage économique mais aussi pour son cadre de vie.

Prédominance du spatial et de l’aéronautique

Parmi les grandes zones économiques de France, Toulouse affiche une réelle spécificité : la Ville Rose est restée « à l’écart » des grands mouvements industriels qu’a connus
le pays. Ainsi, on retrouve très peu d’activité métallurgique ou textile dans le paysage industriel local.
Par conséquent, la cité du Midi de la France n’a que peu souffert des successives crises industrielles et autres phénomènes de délocalisation. Cet espace, laissé libre par les industries traditionnelles, a été comblé par les secteurs de l’aéronautique et du spatial depuis maintenant plus d’un siècle.
Déjà lors de la Première Guerre Mondiale, des activités aéronautiques avaient été installées dans la ville (car elle était loin des lignes de front). De plus, Clément Ader, considéré comme l’inventeur de l’aviation moderne, est originaire de la région.
Toulouse, leader de la filière aéronautique / spatial, abrite aujourd’hui le siège d’Airbus Industries, mais aussi les activités du CNES ou de Thales Alenia Space.
Ces géants mondiaux cohabitent localement avec de multiples PME et PMI qui travaillent également dans ce secteur de pointe en tant que sous-traitants.

L’économie toulousaine est d’autre part portée par un pôle de chimie lourde, tristement mis en lumière par la dramatique explosion de l’usine AZF en 2001, mais ce secteur tend désormais à s’orienter vers la chimie pharmaceutique et la chimie fine. La ville est aussi le fief d’intenses activités dans l’informatique et les télécommunications.

Le patrimoine toulousain

Le secteur tertiaire toulousain se déploie sur plusieurs axes, la ville occitane abritant des filières banque / assurance / immobilier / commerce de détail très actives.
Pan incontournable de l’économie de la Ville Rose, l’activité touristique locale dépend majoritairement d’une clientèle d’affaires. Les touristes d’agrément visitant Toulouse sont en majorité français mais la ville attire également les étrangers, principalement venus d’Espagne, du Royaume-Uni et d’Allemagne.
Le riche patrimoine de la cité languedocienne, notamment symbolisé par la Basilique Saint-Sernin ou par son Capitole, n’est pas la seule facette de l’identité toulousaine que les touristes viennent chercher.
En effet, les nombreuses expositions et festivals qui ont lieu dans le Sud-Ouest, mais aussi les rencontres sportives du club de rugby, le Stade Toulousain, contribuent grandement à son rayonnement.

Autre angle de découverte pour les touristes à Toulouse, les spécialités gastronomiques locales sont loin de se cantonner aux  pourtant emblématiques cassoulet et saucisse. En effet, les restaurants de la ville déclinent un riche savoir-faire comme le foie gras d’oie, les confiseries à la violette ou encore le fénétra.

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention