Les atouts économiques de : Montauban (82)

Liste des secteurs d'activités disponibles pour les entreprises implantées à Montauban

Les données clés des entreprises implantées à Montauban

Nombre total d'entreprises
9 833
entreprises
Âge moyen
16 an(s)
 
Répartition par taille d'entreprises
Indice de dynamisme
0%
-10
10

Fondée en 1144 sur les rives du Tarn par Alphonse Joudain, comte de Toulouse, la cité médiévale de Montauban possède un passé tumultueux, puisant notamment ses racines dans l’hérésie Cathare, la Grande Peste, la Guerre de 100 ans ou bien encore les Guerres de Religion. Pour autant, la ville peut s’enorgueillir d’une résilience hors du commun, qui lui a permis de surmonter toutes les épreuves de l’Histoire, et d’en ressortir à chaque fois plus forte et déterminée. Résolument moderne mais sans jamais se renier, Montauban s'ouvre à présent vers un avenir prometteur

Un carrefour stratégique depuis près de 9 siècles

Chef-lieu du département du Tarn-et-Garonne, située dans la très belle région d’Occitanie, Montauban reste aujourd’hui encore très fière d’avoir été le berceau de Bourdelle, d’Ingres ou bien encore d’Olympe de Gouges. D’une superficie d’environ 13 500 km², elle abrite plus de 56 000 habitants, et dans le passé comme à l’avenir, sa position géographique au carrefour de plusieurs routes commerciales – en direction des ports de l’Atlantique, entre Paris et Bordeaux – lui confère une importance stratégique majeure.

Soulignons également que Montauban s’est toujours considérée comme une terre d’accueil, en particulier pour les réfugiés italiens, espagnols et les « français libres » pendant les heures sombres de la Seconde Guerre Mondiale. Enfin, lors de son expansion rapide dans la période de l’après-guerre, une « ceinture verte » a vu le jour autour de la cité, lui valant le surnom de « ville à la campagne ». Conservant sa taille humaine, son patrimoine urbain est aujourd’hui soigneusement protégé tandis que la qualité et la quantité des services accessibles aux habitants et aux touristes ne cesse de s’améliorer. 

Montauban, une ville au fort potentiel de développement économique

Concernant l’attractivité de Montauban, outre sa beauté et son doux climat, il convient tout d’abord de constater que plus de 11 000 entreprises y sont actuellement implantées, avec près de 9 800 sièges et 1 300 établissements. Si l’on observe à présent l’indice de dynamisme de la ville – basé sur le delta entre le nombre de créations et de défaillances de société – le ratio sur les dernières années s’avère favorable, à plus de 1% de moyenne. Sur les 8 dernières années, le volume de créations d’entreprises a même été multiplié par 2, et peu de villes peuvent se targuer d’afficher un tel résultat. Les différentes municipalités qui se sont succédées depuis le tournant du XXIème siècle ont mis en œuvre des mesures incitatives à l’implantation d’entreprises – avec notamment un accompagnement sous forme de pépinière – et leurs efforts n’ont visiblement pas été vains. Montauban bénéficie par ailleurs de sa proximité avec la zone du « Grand Sud Logistique », qui a été établie sur les communes de Campsas, Labastide-Saint-Pierre et Montbartier.

De même, si l’agglomération du Grand Montauban est le 2ème pôle économique de la région, et s’il abrite plus de 40 000 emplois, le fait que Toulouse – et sa célèbre industrie aérospatiale – ne se situe qu’à une cinquantaine de kilomètres n’y est évidemment pas étranger. D’ailleurs, ce sont quotidiennement plus de 5 000 Montalbanais(es) qui vont travailler dans l’agglomération toulousaine avant de revenir chez eux dans une ville dont les prix de l’immobilier s’avèrent nettement plus attractifs. Le fait que les transactions soient nombreuses et très diversifiées, preuve d’un marché de la pierre dynamique, n’a donc rien d’étonnant. Notons également que la « ceinture verte » précédemment mentionnée a permis la constitution d’espaces naturels superbes autour de la ville, tandis que la qualité des services – en matière de santé, d’éducation ou de transport, notamment – est d’un très haut niveau. A ce titre, la LGV (Ligne de Grande Vitesse) permettant de mettre Paris à 2h40 seulement en train ouvre des perspectives économiques considérables pour Montauban. 

Quelques-uns des acteurs économiques significatifs de Montauban

Avec un tissu entrepreneurial particulièrement riche, et principalement constitué de PME et de PMI, il n’est pas réaliste de présenter ici toutes les entreprises qui ont choisi de s’implanter à Montauban, et c’est donc sans une quelconque recherche d’exhaustivité que l’on peut citer la biscuiterie Poult, la société d’équipements électro-acoustiques Bouyer, l’entreprise de sécurité Prooftag, ou bien encore APEM – leader en IHM, interface homme-machine – et sans oublier les luminaires Delmas, la société d’agro-alimentaire Les Fils de A. Doumenge, l’entreprise Nature Bijoux, plusieurs enseignes d’agences immobilières, etc.
La présence de la chambre de commerce et d’industrie témoigne également du dynamisme économique de la ville. Cet essor se retrouve également sur le plan démographique, car selon l’INSEE, d’ici à 2040, Montauban devrait abriter plus de 40% d’habitants supplémentaires. Parmi les zones économiques marquantes de la ville, on peut citer Albanord, Sapiac et Albasud, toutes trois à vocation industrielle, sans omettre le retail park baptisé « Les Portes de Montauban ».
Si l’on regroupe l’électronique et l’industrie, plus de 800 salariés travaillent dans ces activités sur l’agglomération de Montauban, avec des acteurs notables tels qu’Anovo, Farella, Novatech, ou bien encore Normaero et Puissance+. L’agro-alimentaire continue par ailleurs d’occuper une place significative sur cette terre historiquement agricole, et de MAG Agrobotic à Blue Whale, les entreprises du secteur emploient près de 1000 personnes. 

Un futur prometteur, avec d'importants investissements à la clé

Pour ce qui est de l’avenir, le projet de LGV précédemment évoqué aura bien entendu de nombreux impacts positifs majeurs, dont l’émergence d’un nouveau quartier autour de la gare multimodale de Bressols, tandis que le BUO (Boulevard Urbain d’Occitanie) constituera un trait d’union avec le cœur de l’agglomération. Le prolongement de la zone industrielle d’Albasud est également étudiée, de même qu’un « Mini Central Park » visant à métamorphoser l’aspect du centre-ville. Les concepts résolument contemporains de « smart city » et de « green city » sont aujourd’hui au cœur de tous les projets urbains, dans le but de promouvoir un développement véritablement durable. Au niveau culturel, le musée Ingres doit faire peau neuve, tandis que les amateurs de sport ne sont pas laissés de côté avec le Palais des sports Georges Pompidou flambant neuf. Mentionnons enfin le grand projet Arboritech, qui ambitionne de mieux interconnecter les sciences et les technologies de l’arboriculture. Toutes ces perspectives d'avenir sont pour le moins intéressantes pour Montauban, mais - car il y a toujours un "mais" - elles nécessiteront des investissements conséquents pour se concrétiser.



Montauban, d'une superficie de 13 517 km², est une ville implantée dans le département Tarn-et-Garonne. On y trouve 56 000 habitants.

11 201 entreprises y sont implantées, dont 9 815 sièges et 1 386 établissements.

Ces sociétés sont majoritairement de type Société civile immobilière et ont un effectif moyen de 5 employés.

Les entreprises de cette ville ont un âge moyen de 15 an(s). C'est dans le secteur "Administration, fonction publique" que l'on observe l'âge moyen des entreprises le plus élevé (24 an(s)). A l'inverse avec 9 an(s) de moyenne d'âge, c'est dans le secteur "Ingénieurs d'études et de recherche, chercheurs" que l'on retrouve les entreprises les plus jeunes.

Entre décembre 2018 et février 2019, l'indice de dynamisme de Montauban est de 1,04%. L'indice de dynamisme est un indicateur de performances des entreprises. S'il est positif, cela signifie qu'il y'a eu plus d'entreprises créées que d'entreprises défaillantes au cours de la période. A l'inverse, s'il est négatif, cela signifie que les défaillances ont été plus nombreuses. Au cours de cette période, on compte 37 entreprises en défaillances à Montauban pour 139 sociétés créées.

Les secteurs que nous identifions comme étant porteurs car ce sont ceux qui ont eu le plus d'entreprises créées sur les trois derniers mois sont : ""Immobilier","Gestion, administration des entreprises","Services aux particuliers, collectivités, entreprises","Construction, bâtiment, travaux publics","Commerce de détail, grande distribution"".

En parallèle, les secteurs de la ville les plus touchés par les défaillances au cours du dernier trimestre sont : "","Commerce de détail, grande distribution","Construction, bâtiment, travaux publics","Hôtellerie, restauration, tourisme","Logistique, transports","Agroalimentaire"".

Du côté des dirigeants, 29.0% des entreprises de Montauban sont gérées par des femmes. C'est dans le secteur "Immobilier" que l'on compte actuellement le plus grand nombre de chefs d'entreprises féminines dans la ville.

* Ces chiffres sont basés sur le nombre d'entreprises dont nous connaissons le dirigeant.

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention