Les données clés des entreprises du secteur Energie

Répartition par taille d'entreprises
Âge moyen
10 an(s)
 
Chiffre d'affaires moyen
11 109 K€
 
Parité Homme/Femme

Le secteur énergie offre de nombreux emplois à toute échelle de qualification.

La France produit essentiellement de l’électricité d’origine nucléaire et importe ses combustibles depuis les pays producteurs d’énergies fossiles.

Passer aux énergies renouvelables permettrait de créer de nombreux emplois et d’assurer l’indépendance énergétique nationale.

Les carrières du secteur énergie

Le marché du travail est toujours porteur. Tous les niveaux d’études intéressent les recruteurs du milieu énergétique. Ces derniers cherchent des techniciens capables de s’occuper de l’installation et de la maintenance des systèmes. Le besoin en cadres et ingénieurs se fait aussi sentir pour la gestion des projets.

La recherche est mise en avant dans le cadre du développement des énergies vertes. C’est pourquoi les doctorants sont très demandés. D’autres profils intéressent les professionnels. Le rôle des conseillers clientèle et des commerciaux consiste à gagner des contrats et diminuer le coût des factures.

Les grands leaders tels qu’EDF ou Areva ne sont pas les seuls à offrir des emplois. De nombreuses PME se sont fait une place sur le marché énergétique. La production et l’exploitation représentent l’essentiel de l’activité du secteur.

Le nucléaire et les énergies fossiles

Le nucléaire est la première source d’énergie en France. Il représente plus des deux tiers de la production nationale. Ce pan du secteur énergie doit toutefois faire face à la défiance d’une tranche de la population qui se méfie des déchets nucléaires. Le gouvernement espère réduire la part de cette source d'énergie à 30% d'ici 2030.

Les énergies fossiles arrivent en deuxième position. La dernière mine de charbon de l’Hexagone a fermé en 2004. Le gaz et le pétrole continuent d’être utilisés mais sont très polluants. Les compagnies pétrolières des membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole fournissent l’essentiel de l’or noir consommé en France. L’indépendance énergétique du pays est donc limitée.

L'intérêt des énergies renouvelables

Le développement des énergies vertes peut se heurter au coût élevé des matières premières, qui est un frein pour les entreprises. Une tranche de la population manifeste toutefois un intérêt pour cette mutation vers l'énergie renouvelable. L'Etat met en place des incitations financières telles que le Crédit d'Impôt Transition Energétique.

La COP21, organisée à Paris en 2015, a fixé les bases d’une transition énergétique globale. En France, les enjeux économiques et écologiques sont importants. La lutte contre le réchauffement climatique pourra s’appuyer sur la production de bioénergies, d’hydro-électricité, d’énergie solaire, éolienne ou géothermique. Ces domaines pourraient créer plus de 200 000 emplois. Notre pays a les moyens techniques et le potentiel innovateur pour devenir un leader international.

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention