Secteur Hôtellerie, restauration, tourisme

Les données clés des entreprises du secteur Hôtellerie, restauration, tourisme

Répartition par taille d'entreprises
Âge moyen
13 an(s)
 
Chiffre d'affaires moyen
806 K€
 
Parité Homme/Femme

Le secteur hôtellerie est un véritable moteur de l’économie française. Il doit cependant faire face à des difficultés qui poussent les restaurateurs et établissement hôteliers à changer leurs pratiques.

L'impact du voyage et du tourisme

C’est le tourisme qui dynamise le secteur hôtellerie restauration. La France est la première destination touristique mondiale. Le secteur est donc un acteur majeur de l’économie française, qui emploie autour de 900 000 personnes à travers 250 000 entreprises. Il connaît cependant des difficultés.

Les agences de voyage sont les premières sociétés concernées par l’état du marché. Les agences traditionnelles sont concurrencées par le développement des agences en ligne. La digitalisation des services de voyage diminue les besoins d’intermédiaires entre les consommateurs et les opérateurs tels que la SNCF ou Air France.

Les agences de voyage doivent aussi faire face à un changement des pratiques touristiques. Celles-ci sont désormais plus centrées sur l’échange entre particuliers ou l’expérience de proximité.

L'hôtellerie 

L’impact des attentats en France en 2015 a eu un contrecoup sur l’activité hôtelière. D’autres difficultés pèsent sur les professionnels du milieu, tels que la gestion du personnel ou l’endettement. Le secteur hôtellerie restauration est aussi confronté à une mutation de son activité. Les plateformes de réservation (Booking.com) et d’échange entre particuliers (Airbnb) poussent le milieu à la modernisation.
La majeure partie des hôtels sont tenus par des indépendants. Seuls 20% d’entre eux appartiennent à des chaînes hôtelières. Le classement Atout France détermine la qualité des établissements, d’une à cinq étoiles. Les hôtels haut-de-gamme sont moins touchés par les difficultés que les établissements moins bien classés.

La restauration

En France, il existe environ 111 000 entreprises de restauration traditionnelle. Son chiffre d’affaire se portait à 33 milliards d’euros en 2013. Les métiers du secteur restauration sont divers : chefs de cuisine, serveurs, commis, pâtissiers…

Plus de 70 000 sociétés de restauration sont réparties dans l’Hexagone. Ces sociétés misent aujourd’hui sur l’amélioration de l’équilibre alimentaire. L’attrait des consommateurs pour le fast casual témoigne de cette tendance. 

L’activité des restaurants traditionnels se heurte à la diminution du pouvoir d’achat des ménages et à la concurrence de la restauration rapide. Les restaurants sous enseigne s’en sortent mieux qu’à titre indépendant. Pour être plus attractifs, certains restaurateurs mettent en avant le savoir-faire culinaire à la française. La mise en place du label « fait-maison » vise à valoriser la préparation des plats en cuisine, de préférence à l’aide de produits frais et français.

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention