Secteur Ingénieurs d'études et de recherche, chercheurs

Liste des métiers du secteur Ingénieurs d'études et de recherche, chercheurs

Les données clés des entreprises du secteur Ingénieurs d'études et de recherche, chercheurs

Répartition par taille d'entreprises
Âge moyen
11 an(s)
 
Chiffre d'affaires moyen
1 921 K€
 
Parité Homme/Femme

Les entreprises françaises ont besoin de la vision des ingénieurs d’étude afin de rester compétitives face à la concurrence extérieure. L’innovation est la clef d’un développement économique durable et qualitatif.


Le champ d’action industriel et technique

Le métier d’ingénieur d’étude réclame de connaître parfaitement son domaine d’activité et de réaliser une veille technologique permanente. Il implique aussi de gérer des budgets en prenant en compte les évolutions du marché, ainsi que le coût des matières premières et du marketing. 

Les TPE/PME, comme les grands comptes français, doivent rester compétitifs pour continuer à exister sur le marché intérieur et les marchés internationaux. Une partie des professionnels du secteur ingénieurs d’études consacrent leur activité à l’accompagnement des entreprises françaises. C’est le cas de la société Berlioz Industrie, spécialisée dans l’ingénierie de production et du développement de produits.

Les bureaux d’études qui fonctionnent

Parmi les domaines qui nécessitent l’apport de bureaux d’études en ingénierie, l’industrie pharmaceutique et le secteur de la construction figurent parmi les milieux les plus porteurs.

En France, la plupart des projets d’ingénierie pharmaceutique sont de petite taille et présentent une forte valeur ajoutée. Les projets de production à grande échelle sont progressivement extraits des frontières de l’Hexagone, dans des pays émergents à forte croissance démographique (en Inde notamment).

La spécificité française réside dans l’innovation et les biotechnologies de pointe, telles que la thérapie cellulaire ou la thérapie génique. Pour accompagner les grands laboratoires français, des sociétés de sous-traitance analytique telles qu’ACM Pharma se posent en partenaires de choix.

La situation du marché mondial de l’ingénierie de construction peut profiter au secteur ingénieurs d’études français. Le poids des entreprises chinoises sur ce marché est important, mais les sociétés d’ingénierie de construction françaises peuvent s’appuyer sur les nouvelles législations environnementales. Celles-ci leur permettent de miser sur les technologies liées aux énergies renouvelables et de développer des concepts en harmonie avec les normes légales de construction.

L’innovation et ses perspectives d’avenir

La transition énergétique peut constituer un phénomène d’opportunité pour le secteur ingénieurs d’études. Tous les secteurs industriels et commerciaux sont concernés par les décisions politiques internationales en rapport avec le développement durable. Ces mutations s’accompagnent d’un besoin en conception de nouvelles technologies. 

Le secteur est par ailleurs dépendant du niveau d’investissement. Le coût de la recherche et du développement peut constituer un frein à l’innovation. La montée en gamme des productions françaises représente cependant le meilleur atout compétitivité des entreprises du pays face à la concurrence internationale, en particulier issue des pays asiatiques.

Ça pourrait vous intéresser

Des analyses

Ces analyses pourraient retenir votre attention